mercredi 13 décembre 2006

Vladimir Fedorovski


Vladimir Fedorovski, né à Moscou en 1950 est un homme aux vies multiples. Tout d’abord diplomate soviétique, il fut notamment Attaché à Nouakchott en Mauritanie en 1972, puis devient interprète de Leonid Brejnev jusqu’à la mort de ce dernier en 1982. Dès 1985, ce diplomate écrivain devient porte-parole du Mouvement pour les réformes démocratiques dans l’URSS finissante, puis de Boris Eltsine quand celui-ci, jugé sur un char, s’opposait au putsch des communistes. En 1985, Conseiller à Paris, il écrit Histoire de la diplomatie française.




Il vit aujourd’hui entre Paris et Deauville où il écrit des livres d’histoire et des romans en français. Il a acquis la nationalité française en 1995, grâce à l'intervention de Jacques Chirac. Chargé de cours à HEC, il donne deux séminaires ; l'un sur "L'histoire secrète de la guerre froide" et l'autre, plus économique, sur " Les dangers et les opportunités à l'Est". Vladimir Fedorovski est aussi conseiller au mémorial de Caen, pour la période de la guerre froide.
Vladimir Fedorovski est un auteur prolifique, qui sait allier la précision de l'historien à l'art narratif du romancier - qu'il s'intéresse aux égéries russes, aux ballets, aux tsarines, à Raspoutine ou à Saint-Petersbourg.




Vladimir Fedorovski regarde aujourd’hui avec un mélange de sympathie et de souffrance l'évolution de la Russie. Il a publié début 2006 son dix-neuvième ouvrage : Le roman de l’Orient-Express, dans lequel il reconstitue l’aventure de l’Orient-Express en prenant pour guides certains personnages symboliques ayant marqué chaque époque de leur empreinte : Diaghilev, fondateur des ballets russes à Venise ; Mata-Hari, cette aventurière qui installa son QG dans le train de Paris à Vienne ; Lawrence d’Arabie, le célèbre espion anglais ou encore Raoul Wallenberg, diplomate suédois en poste à Budapest, qui sauva plus de vingt mille juifs pendant la guerre en dupant les nazis dans l’Orient-Express...





Dernier coup de cœur : "Le roman du Kremlin", 2003.


L'histoire du Kremlin est riche de meurtres, de complots, de revirements. Sa muraille reste le symbole de cette - énigme drapée de mystère - dont parlait Winston Churchill. Les triomphes des tsars, leur déclin, leurs tragédies ou leur folie, tout ramène au Kremlin. Le Roman du Kremlin est un livre de révélations qui relate son histoire à travers le couple inattendu tsar et espion, du règne d'Ivan le Terrible à celui de Vladimir Poutine.


Il est également le plus précieux des guides pour visiter Moscou !!!

Aucun commentaire: