mardi 5 décembre 2006

Le Viel Arbat - rue populaire de Moscou




Le mot arbat vient probablement d'un terme mongol signifiant "faubourg". Au XV siècle, il désignait toute la zone à l'ouest du Kremlin, alors habitée par les artisans et écuyers du tsar. Les artisans quittèrent le quartier au XVIII siècle pour faire place à l'aristocratie puis aux intellectuels et artistes, attirés par le charme de ses ruelles, de ses vieilles demeures et de ses cours. En flânant dans le Vieil Arbat, traversé par une rue piétonne, on peut encore découvrir quelques églises historiques, des maisons en bois et des demeures du XIX siècle. Mais à quelques pas de là, on retrouve les kiosques, les cafés, les shopping center et les grands buildings soviétiques de la rue Novy Arbat (nouvel Arbat) qui me fait penser à un Las Végas soviétique!
La rue Arbat est de longue date la rue la plus populaire de Moscou. Il s'y développa alors une bohème de bon ton. Pendant les années de stalinisme, le quartier perd bien sûr ce caractère et sombre dans la grisaille. De nombreux immeubles de luxe se transforment en appartements communautaires. Cependant, pendant les années 1980, Arbat devient piétonne et retrouve sa vocation de rue animée pour les jeunes et les artistes de rue. Aujourd'hui elle apparait plutôt comme une espèce de long décor de théatre un peu surfait.
Avec la spéculation immobilière, la rue est devenue de plus en plus commerciale. Bref, lourde atmosphère touristique et une saturation de boutiques de souvenirs...




Pourtant si on fait abstraction de tout ça, Arbat reste incontestablement un coin vivant et offrant parfois de bons spéctacles de rue (une animation permanente en tout cas).






Mon conseil est de vous échapper à quelques mètres de là, dans les rues alentour et vous y découvrirez du calme et des architectures intéressantes!










Aucun commentaire: