lundi 12 mars 2007

Shopping à Moscou

---
La profusion de magasins a grandement modifié la face de Moscou. Pendant la période soviétique, les rez-de-chaussée étaient le plus souvent inoccupés, lorsqu’ils ne servaient pas de débarras. Seules survivaient quelques boutiques d’alimentation ou de vêtements, dûment numérotées, souvent vides ou presque. On y trouvait des produits divers, en fonction des arrivages. D’où l’éternel sac en plastique pendu au bras de l’homo sovieticus.
---

Il est aujourd’hui remplacé par un élégant sac à main chez les femmes, et par un attaché-case chez les hommes, emblème du business. Le commerce individuel est en plein essor, stimulé par la reprise de la consommation au début des années 2000 et après les années noires qui ont suivi la chute de l’Union soviétique.
---
Les marques occidentales prestigieuses comme Gucci, Chanel, Armani, Escada, Dior, Louis Vuitton etc… ont envahi les boutiques de luxe, notamment le Goum, sur la Place Rouge et les ruelles du centre. Les prix sont dissuasifs pour la majorité des moscovites, tout comme ils le sont dans de nombreuses autres capitales. Mais les enseignes plus populaires comme l’espagnole Zara, la britannique Accessorize, l’italienne Benetton ou la française Promod prennent maintenant d’assaut les très nombreux centres commerciaux qui s’ouvrent dans les grandes villes, à l'image des mulls américains.
---
Les marques russes, qui se sont adaptées à la mode occidentale, soutiennent la compétition des prix, de la qualité, si ce n’est de la réputation. C’est l’économie de marché. A Moscou, les boutiques sont ouvertes le dimanche et ferment tard le soir en semaine. Il n’est pas rare de voir certaines boutiques ouvertes 24/24h.
---

Aucun commentaire: