lundi 7 mai 2007

L' énigme russe

Une histoire tourmentée, des chefs-d'oeuvre d'art et d'architecture sans pareils, un territoire immense, des paysages enchanteurs... La Russie intimide et fascine.
---
"La Russie ne relève pas de la raison,
On ne peut pas la mesurer;
Elle a un caractère particulier,
Elle ne s'ouvre qu'à la foi!"
Fyodor Tyuchev
---
Les étrangers on toujours ressenti de l'incompréhension face à la Russie. En 1895, l'historien américain Henry Adams la décrit comme "impénétrable". Pour lui, "plus on l'approche, moins on la connait". Churchill, quant à lui, cherchant en vain à anticiper la réaction de la Russie aux événements de 1939, n'hésite pas à dire que ce pays est "un rébus drapé de mystère, le tout caché dans un énigme".
---
Tant de mystère fascine. Depuis la chute du rideau de fer, dans les année 1980, les touristes les plus curieux se sont aventurés au-delà de Moscou et de Saint-Petersbourg. À leur contact, les russes eux-mêmes ont appris que, contrairement au dire de Yevgeni Yevtushenko, poète de l'ère Krouchtchev, les étrangers ne sont pas tous "des espions dissimulant des appareils photo dans leurs boutons de veste ou des transmetteurs radio dans la semelle de leurs chaussures". Ouverte elle aussi au tourisme, la Sibérie d'aujourd'hui fait oublier celle décrite dans L'Archipel du Goulag: enchanteresse, immense, elle révèle ses beautés et ses mystères, comme cette secte de vieux-croyants, découverte en 1980, qui ignoraient tout de la chute du Tsar Nicolas II.
---
Depuis peu, la culture héritée du passé impérial sort des oubliettes où la révolution l'avait reléguée. La religion joue à nouveau un rôle dans la société; les arts graphiques, la musique et la littérature retrouvent la vigueur qui avait été la leur au tournant du XX siècle et pendant un temps après la révolution. Les jeunes russes expérimentent des modes d'expressions inédits, créant ainsi une "nouvelle culture", s'inspirant pour une part de l'Occident, mais pour une part seulement. Tout n'est pas rose cependant dans la Russie postsoviétique: le fossé entre riches et pauvres s'agrandit chaque jour davantage, dans un climat d'inquiétudes né des incertitudes économiques.
---

Aucun commentaire: