vendredi 10 août 2007

Le monastère de Novodievitchi


S'il n'y avait qu'un monastère à visiter à Moscou se serait celui-là! Situé à côté du cimetière du même nom, il faut bien compter 4 heures pour visiter les deux. Magnifique à visiter l'été pour des raisons pratiques, mais il vaut la peine d'y passer en hiver lorsque la neige recouvre l'ensemble d'un beau tapis blanc. Le monastère semble alors tout droit sorti d'un conte pour enfants, et l'espace d'un instant vous avez l'impression d'être en pleine campagne.






Il s'agit d'un monastère fortifié, fondé en 1524 par Vassili III, grand prince de Moscou. Seule la cathédrale de la Vierge-de-Smolensk située au centre date de cette époque. Elle est reconnaissable par son bulbe doré entouré de bulbes gris et verts.


De par sa position stratégique, évidemment fortifié, il devint le couvent des femmes de la noblesse, et compta parmi ses pensionnaires célèbres la tsarine Irène Godounov et Sophie, la soeur aînée de Pierre le Grand, ainsi que sa première femme.



Boris Godounov y résida lorsqu'il apprit qu'il fut proclamé tsar. Durant la période des Troubles, en 1612, le couvent fut pris d'assault et en partie brûlé par les Polonais. En 1812, Napoléon faillit faire de même, mais les religieuses réussirent à éteindre les mèches. À l'époque 36 villages dépendaient du couvent, dont 15 000 serfs.


Après la Révolution il fut transformé en musée. Il a aujourd'hui reprit sa fonction d'origine et plusieurs religieuses y habitent.

Les remparts (ci-dessus) datent des années 1680. Ils ont une fonction à la fois esthétique et défensive. C'est sans nul doute leur côté ajouré qui donne à l'ensemble une dimension si romantique.


Le clocher (ci-dessus) date de 1690. Cette tour octogonale à 6 étages et de 72m de haut est un exemple de l'architecture baroque. Ce fut l'un des plus hauts clochers de la ville. Chose assez rare, il y a deux églises superposées.



Vous pourrez également voir le palais d'Irène Godounov, le palais de Marie, l'Eglise-porche de l'Intercession de la Vierge, le couvent, l'Eglise-porche de la Transfiguration et dans les jardins n'hésitez pas à vous arrêtez près des tombeaux et pierres tombales, généralement des professeurs et certains héros des combats de 1812 contre les troupes napoléoniennes. Notamment le général Orlov, qui obtint la reddition de Paris en 1814.




À mentionner également une jolie petite chapelle (ci-dessous) se situant juste avant la Cathédrale de la Vierge de Smolensk en venant de l'entrée.






Adresse: Novodievitchi prospekt, 1. Métro: Sportivnaya (ligne rouge). Tél: 245 3168. Ouvert de 10h à 17h. Fermé le mardi. Le billet d'entrée est d'env. 150 roubles et vous permet de visiter les églises. Je vous conseille d'abord de vous ballader dans le monastère et vous verrez quelles sont les églises ouvertes aux visites. Le monastère est en rénovation et parfois certaines églises sont fermées. Il s'agit d'une information qui est rarement donnée spontanément aux caisses.

2 commentaires:

laricp a dit…

Hola:
Te saludo y te felicito por tu blog. Y, de paso, te mando un enlace al mío por si quieres echarle un vistazo.

Saludos: Cas_orla


Para ti desde Granada:
http://laricp-desdegranada.blogspot.com/

Tus últimos días en Granada:
http://laricp-casorla.blogspot.com/

valperfi a dit…

Priviet!!! J'ahbite a Moscou, a 200 m du Kremlin depuis qq annees deja... et c'est un plaisir que de decouvrir ton blog... j'espere en effet que tu convaincras de nombreux visiteurs a faire le grand saut... la Russie est un pays rude, mais ensorcelant...
A bientot, et bonne continuation...