vendredi 21 septembre 2007

Et pourquoi pas un petit bania?

Elément incontournable de la culture russe, le bania existe depuis la nuit des temps. Pour le russe le bania est une sensation unique. Que vous soyez en ville ou à la campagne, il en existe partout et pour tous les goûts. Bien évidemment rien ne pourrait remplacer un bagna de campagne l'hiver. Généralement en bois, le bania prend la forme d'une cabane en bois située au fond du jardin. Pour des questions de sécurité il n'est jamais attenant à la maison principale. Composé de 3 pièces pour les plus traditionnels, il est un endroit où il fait bon vivre et où, l'humidité mélangée au bois de la cabane procure une délicate odeur vivifiante et saine.


Il y a toujours une première pièce avec une table et des bancs où les gens se détendent et s'hydratent (eau ou alcool) entre deux séances. On y discute, mange, boit, on s'y détend. Elle est un peu comme une pièce à vivre. Entre le bania au sens strict et la pièce à vivre se situe encore une pièce d'eau où vous vous lavez, vous enduisez le corps de toutes sortes de crèmes, miel, marc de café... c'est on peut le dire ainsi la pièce du grand nettoyage. On y reste le temps qu'on veut et on s'occupe de son corps. C'est dans cette pièce que se trouve le bania comme tel. Vous y entrez par une porte et à ce moment là une chaleur intense vous envahit. Le principe est simple: vous jetez de l'eau sur des roches brûlantes ou d'ans d'étranges poêles (qui ressemblent à des fours pour les plus grands) et vous obtenez la version russe du sauna mais en beaucoup plus chaud et humide. En fait le bania est entre le sauna (pièce en bois) et le hammam (vapeur d'eau).


Il y fait environ 90 degrés et je vous rassure ce n'est pas une course contre la montre, lorsque vous ne résistez plus à la chaleur il faut sortir rapidement pour éviter de se sentir mal. Par expérience même les russes ne peuvent pas supporter la chaleur plus de 5 minutes et encore. C'est à ce moment là que vous verrez les gens se "fouetter" avec des branches. On les appelle des "venik"; ce sont des branches de bouleau ou de chêne qui sont assemblées en bouquet. Ces branches sèches doivent être trempées avant l'utilisation pendant au moins 15 minutes dans de l'eau chaude afin de les assouplir.

Le bien être de cette chaleur pénétrante est tel qu'on éprouve l'envie de se rouler dans la neige ou de s'asperger d'eau glacée, afin de se réchauffer à nouveau. Les plus téméraires se jettent dans les lacs par un trou percé dans la glace.


Tel est donc le secret du bania russe: l'alternance du très chaud et du très froid, qui favorise une bonne circulation sanguine et aide l'organisme à se débarrasser des toxines. Il permet également une propreté en profondeur et l'expérience est inoubliable.


Pour certains le bania est un rendez-vous hebdomadaire, alors qu'attendez-vous!

À Moscou:
  • Les plus fameux et les plus beaux bains russes sont les bains Sandouni, situés rue Neglinaya 14, bât. 3-7 (entrée face au numéro 1 de Zvornarski per). Tél. 9254631, métro Kouznetski Most. Ouvert tous les jours sauf le mardi de 8h à 22h, dernière entrée à 20h. Une partie est réservée pour les hommes et une autres pour les femmes (les entrées sont séparées). Si vous voulez y aller entre amis vous pouvez réserver des banias privés mais il faut absolument réserver à l'avance. Les bains Sandouni peuvent accueillir jusqu'à 200 personnes par jour.

  • Na Presnie situé au 7 Stoliarny per. Métro Oulitsa 1905 Goda. Ouvert tous les jours de 8h à 22h (dernière entrée à 20h) sauf le mardi à partir de 14h.

  • Chaque quartier a son bania, l'idéal est de demander à des russes de vous donner l'adresse de leur bania et d'y aller ensemble la première fois (le personnel ne parle que russe).
Le petit nécessaire indispensable:
Serviette de bain, une paire de tongues, un chapeau ou une serviette pour vous protégez les cheveux de la chaleur, gel douche, lime à ongles, coupe-ongles, shampooing, masque hydratant, crème hydratante, et tout ce qui vous passe par la tête pour vous enduire le corps (miel, marc de café, yogourt...), vous n'aurez jamais l'air stupide.

Aucun commentaire: