dimanche 24 février 2008

L'Anneau d'Or - Serguïev Possad

Située à env. 70 km de Moscou, la ville de Serguïev Possad est le plus proche joyaux de l'Anneau d'Or, et ne nécessite qu'une journée d'excursion, au départ de Moscou, pour en apprécier toute la dimension historique. À noter également que Serguïev Possad est une ville typiquement russe qui mêle réalisations de l'époque soviétique et vieilles datchas bourrées de charme.



La bourgade de Sergueïev Possad est une des plus visitées de la région de Moscou, car ici se dresse un superbe monastère, témoignage vivant de la grande Eglise orthodoxe, qui fut fondé par Serge de Radonèje au début du XIVe siècle. La laure de la Trinité-Saint-Serge est l'emblème de la résistance slave et orthodoxe face à l'envahisseur tatare d'abord, puis Polonais des décennies plus tard, d'où les grandes murailles qui entourent l'ensemble de l'édifice et qui furent élevées sous Ivan le Terrible.

Ce monastère, aujourd'hui le plus important et le plus actif de Russie, est un concentré d'orthodoxie. Vous y croiserez de nombreux popes barbus et une foule de fidèles ou de curieux venus des quatre coins du pays.



Après avoir vécu plusieurs années en ermite en pleine forêt, Saint serge de Radonège fonda en 1340, à Serguïev Possad, un monastère qui devint rapidement le centre spirituel de l'orthodoxie russe. Alors que la Russie était envahie par les Tatars, Serge participa à des missions "politiques" pour favoriser un relèvement de la nation russe. C'est grâce à la bénédiction de Serge que le prince Dmitri Donskoï aurait remporté une victoire inattendue contre les Mongols en 1380.

Fermé par les bolcheviks en 1917, le monastère rouvrit après la Seconde Guerre mondiale: outre son activité religieuse, il abritait alors la résidence du patriarche (plus haut grade dans l'église orthodoxe russe). En 1988, celui-ci déménagea, en même temps que le centre administratif de l'Eglise, au monastère Danilovski de Moscou, ce qui n'empêcha pas le monastère de rester un des lieux de culte les plus importants du pays.




Ci-dessus, une des superbes façades de l'église-réfectoire Saint-Serge.




Ci-dessus la nécropole de Boris Godounov. Pour la petite histoire: La Russie a connu deux dynaties impériales: la dynastie des Riourik, qui régna durant 700 ans jusqu'en 1598 et la dynastie des Romanov, dont son premier représentant: Michel III Romanov monta sur le trône en 1612. Entre ses deux dates, l'histoire de la Russie fut marquée par ce que l'on appelle "le temps des Troubles". Durant cette période de quinze années, les intrigues et les rivalités des prétendants au trône se déchainèrent, suscitant les convoitises étrangères et mettant en péril l'existence même de l'État russe. Cette période tragique inclut les règnes de Boris Godounov, Fédor II, Dmitri II et Vassili IV. Les sépultures des 1ers tsars de la dynastie Romanov, de Michel Romanov à Pierre le Grand non compris, se trouvent à la cathédrale de l'Archange Saint-Michel, dans le Kremlin de Moscou. Ce dernier et tous les autres empereurs de Russie reposent en la cathédrale Saint-Pierre-et-Saint-Paul, à Saint-Petersbourg.



Boris Godounov, qui rêvait de fonder une nouvelle dynastie, fut en son temps, inhumé dans la cathédrale de l'Archange Saint-Michel. Cependant, le faux Dimitri, quand il s'empara du pouvoir, fit exhumer le cercueil de Godounov, et le fit sortir par une percée aménagée spécialement dans le mur pour aller le réenterrer au monastère de Serguïev Possad... Boris Godounov est donc le seul empereur a n'avoir pas été enterré là où il devait être.


Voici l'ancienne résidence du patriarche de Moscou et de toutes les Russies. Depuis 1988 il habite donc à Moscou même.


Encore une fois, les façades très colorées de l'église-réfectoire Saint-Serge.

Bâtie dans les années 1420, la cathédrale de la Trinité, sombre et trapue, constitue le coeur du monastère. La tombe de Saint-Serge occupe le coin sud-est, où une messe à sa mémoire est dite toute la journée, tous les jours de l'année!. Les icônes s'y trouvant ont été réalisées pour la plupart par Andreï Roublev et ses élèves.




Le clocher baroque à 5 niveaux possédait autrefois 42 cloches dont la plus grosse pesait 65 tonnes. Sa construction prit 30 ans.

Superbes couleurs et sculptures...


Rien de plus simple pour aller à Serguïev Possad depuis Moscou. Le train express met 1 heure au départ de la gare Iaroslavski voksal. Les bus partent de la station de métro VDNKh, toutes les demi-heures entre 8h30 et 19h30 (compter env. 70 minutes). En voiture il suffit de prendre la direction de Prospect Mira et vous allez toujours tout droit. Le trajet est très bien indiqué.


Aucun commentaire: