lundi 1 septembre 2008

L'église du Sauveur "sur le sang versé"


Par son décor extérieur, qui fait d'ailleurs penser à la Cathédrale Basile le Bienheureux à Moscou, l'église de la Résurrection est la moins typique pour Saint-Pétersbourg. Parmi les autres églises, dont la plupart sont construites à la manière européenne. Elle a été érigée en l'honneur de la résurrection de Jésus-Christ mais elle est plus connue sous le nom de Saint-Sauveur "sur le sang versé", car c'est à cet endroit que le tsar Alexandre II fut mortellement blessé par les terroristes révolutionnaires en 1881.


Voilà pourquoi cette église est non seulement un monument mais aussi un appel à la pénitence. L'architecte créa un temple russe en reproduisant les traits typiques des meilleures églises russes des XVI et XVII siècles, construites à Iaroslav, Rostov-le-Grand et à Moscou. Il réunit les formes traditionnelles du décor russe (abandonnées sous Pierre le Grand) et les nouveaux principes de la composition architecturale. Toutes les coupoles ont une forme d'oignon et sont couvertes d'émail.




La hauteur du bâtiment jusqu'au sommet de la croix fait 81 mètres. Ce chiffre symbolique, indique l'année de la mort du tsar en 1881. Les coupoles sont couvertes de feuilles de cuivre doré. La façade extérieure est richement décorée d'une mosaïque dont la surface dépasse 400 mètres carrés. La superficie de la cathédrale est de 1642,5 mètres carrés.


C'est l'empereur Alexandre III, fils d'Alexandre II qui approuva le projet de construction de l'église en l'honneur de son père. À l'intérieur, un décor monumental, unique au monde, présente 308 mosaïques, occupant une surface de 6560 mètres carrés.






(photo ci-dessus) Monument en mémoire d'Alexandre II se dressant à l'intérieur de la cathédrale à l'endroit même où il fut mortellement blessé par une bombe qui toucha son véhicule.







1 commentaire:

Anonyme a dit…

Toujours aussi superbe ton site, bravo pour les photos, la mise en page, la qualité des rubriques.
Bises,
Tiff.